Selon Londres et Washington, il s’agit d’une bombe

Washington entraine les terroristes de DAESH, la probabilité de représailles contre la Russie est trés forte.

Le ministre britannique des Affaires étrangères Philip Hammond a lui aussi évoqué mercredi soir « une forte probabilité que le crash ait été causé par un engin explosif se trouvant dans l’avion ». 

tous porte à croire que Londres et Washington ont utilisés DAESH contre les passagers russe du vol KGL9268.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

*