boycotter des produits israéliens est illégal

Interpellation musclée lors d’une manifestation pour le boycott d’Israël à Perpignan

 

Une femme a été interpellée et placée en garde à vue lors d’une manifestation pro-palestinienne pour le boycott d’Israël, samedi, devant le Carrefour de Château-Roussillon à Perpignan. L’appel à boycotter des produits israéliens est illégal en France depuis un peu plus de 2 semaines.

Selon les manifestants, une vingtaine de militants du “collectif 66 paix et justice en Palestine” s’est réunie, samedi, devant le Carrefour de Château-Roussillon à Perpignan pour manifester pour le boycott des produits venant d’Israël.

Alerter les consommateurs

Les militants s’étaient réunis, comme ils le font assez souvent pour distribuer des tracts afin d’“alerter les consommateurs car la France est le seul pays qui criminalise le boycott d’Israël”, assure Isabelle Goupil, représentante de la Ligue des droits de l’Homme au sein du collectif.

Interpellation musclée

“Les manifestations se sont toujours bien passées, il n’y a jamais eu d’incident. Et on ne sait pas pourquoi il y a eu une violente interpellation cette fois et une garde à vue d’envrion 4 heures. On n’a pas compris, on est des manifestants pacifistes”, poursuit Isabelle Goupil.
Cette arrestation était, semble-t-il, due à un non respect des règles du code de la route.

“Carrefour ne respecte pas sa charte étique”

Ces militants ont choisi de manifester devant un centre commercial Carrefour car cette enseigne a signé une charte éthique qu’elle ne respecte pas selon les manifestants. Ils assurent que Carrefour ne devrait pas “vendre des produits fabriqués dans des territoires occupés, comme c’est le cas de certains produits israéliens”.

Une manifestation interdite

Plusieurs manifestations pro-palestiniennes et de boycott d’israël se sont déjà tenues dans la région. Une manifestation de l’association BDS a été interdite pour provocation à la discrimination et risque de trouble à l’ordre public samedi dernier.

Une manifestation pro-palestinienne interdite à Montpellier

La manifestation du collectif pro-palestinien BDS 34, prévue ce 31 octobre à Montpellier, a été interdite par la préfecture, pour incitation à la discrimination et risque de trouble à l’ordre public.

 

Le boycott d’Israël illégal en France

Cette interpellation a lieu dans un contexte particulier puisque depuis deux arrêts de la Cour de cassation du 20 octobre dernier, le simple appel à boycotter des produits israéliens est totalement illégal en France. Et sévèrement puni.

Source : France3

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

*