Au B.I.C Festival, les monomaniaques sont rois

Le Magnéto, la salle de diffusion du Petit Bayonne

Les toujours très décalés 4 Fantastik organisent un nouvel évènement “so rock”, les 17 et 18 juillet prochains, à Bayonne : le Bayonne International Covers Festival.

Les Stooges, les Clash et Nirvana seront à Bayonne, vendredi 17 et samedi 18 juillet. Une gageure relevée par les 4 Fantastik : en écho dissonant au BIG Festival biarrot, les associations bayonnaises vont s’appuyer sur sept groupes locaux pour offrir deux soirées musicales à tendances très rock. Au menu : des covers, reprises de groupes de rock emblématiques, et la promesse d’une programmation décalée.

“Nous nous positionnons à contre-courant du BIG festival et des gros évènements proposés l’été par les villes de la Côte”, à l’image de la présentation de l’évènement. Stéphane Vidal et Bruno Azcarate (respectivement président de la Souche Rock et salarié de la Locomotive) présentent un projet parodique dont l’objectif vise tant à mettre en avant les groupes locaux qu’à clôturer en beauté la saison 2014/2015 duMagnéto.

La salle de diffusion atypique, installée dans les remparts du Petit Bayonne, a tourné toute l’année : en remerciement au public, “de plus en plus présent”, les deux soirées seront accessibles pour un prix défiant toute concurrence (10 euros). Et permettront d’enrichir la programmation musicale estivale de la ville, petit cadeau à l’écart des propositions estivalières côtières.

Le concept d’une soirée de reprises s’est présenté de lui-même. Difficile pour les organisateurs de trouver un créneau dans l’année pour les groupes locaux spécialisés dans le “tribute” : un festival leur est donc consacré et la programmation a été facilement ficelée. Vendredi soir, l’electrorock discoïdal de Piarres ouvrira le bal. Les seuls “non-monomaniaques” navigueront de stars en groupes mythiques, pour un show plein d’humour.

Accrochés à son wagon, Lee Bonnie Moroni (hommage à Dr Feelgood), Quaaludes Church (The Stooges). Samedi, la grotte bayonnaise accueillera In Bloom (Nirvana), Bad Boys Boogie (AC/DC), The Closh (The Clash) etSmuzz (Fuzz). Pas de parodie de ce côté là, c’est du sérieux. Les artistes de l’association Point 8 auront carte blanche pour scénographier le lieu, et présenter leur travail, affiches cyniques et contre-propagande.

L’édition zéro du B.I.C sera-t-elle le début d’une “nouvelle aventure” ? Les organisateurs avertissent : ils ont d’autres groupes sous le coude. Largement de quoi envisager une seconde édition.

Source : Mediabask

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

*