Sport et vie sexuelle

Il semble bien que la pratique d’un sport, et notamment de la course à pied, fasse bon ménage avec une vie sexuelle et une libido épanouie… Des recherches menées sur des hommes engagés dans un programme de course à pied d’une durée de 9 mois ont démontré que la fréquence mensuelle de leurs rapports sexuels s’élèvent à 12 en fin de programme contre 7 environ avant leur entraînement.

Dans une autre étude portant sur 25 femmes, la fréquence de l’activité sexuelle s’est élevée de 30 % à la suite d’un programme de danse aérobie de 3 mois.

Une étude réalisée parmi un éventail d’individus appartenant à différents groupes d’âge, a révélé que les personnes physiquement actives avaient pour la plupart une vie sexuelle plus intense que les autres

Les causes d’un tel phénomène sont mal connues mais il est assez logique de penser que la stabilité émotionnelle et la capacité de relaxation améliorées par l’activité physique ont une incidence stimulante bénéfique sur la vie sexuelle. Le sport réduit d’une manière générale les manifestations extérieures de la dépression et favorise le bien-être par la libération d’endorphines.

Le célèbre sexologue William Masters abonde dans ce sens: Comme tous les autres processus physiologiques, la fonction sexuelle s’exerce d’autant plus efficacement que l’individu est en meilleure santé.

Selon certains témoignages, l’activité musculaire améliorerait particulièrement les performances sexuelles. Le sport permet en effet un meilleur rendement du coeur et des tuyaux sanguins, favorisant l’irrigation de tous les muscles mais aussi du pénis.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

*