Des « officiels juifs » prévenus le matin des attentats? Un média israélien censure sa propre info

 

Désinformation. Samedi, The Times of Israel révélait que des responsables de la communauté juive de France avaient été -le «vendredi matin»- «avertis» de «l’imminence» probable d’une «large attaque terroriste». Mardi, son site a modifié l’article et transformé «vendredi matin» en «depuis des mois».

 

Qui savait quoi?

 

Dimanche 15 novembre, deux jours après les attentats qui ont ensanglanté Paris, Panamza rapportait la troublante révélation -parue la veille- d’un quotidien israélien :

Vendredi matin, les responsables de la sécurité au sein de la communauté juive auraient appris « l’imminence d’une large attaque terroriste » selon The Times of Israël. L’auteur de cette confidence : le bien informé Jonathan Simon-Sellem (alias JSS), extrémiste franco-israélien de la cause sioniste et grand ami de Meyer Habib.

Trois jours après, l’article (rédigé par la journaliste Amanda Borschel-Dan) était modifié sans le moindre signalement d’une « actualisation » ou d’une correction sur la page en ligne.

SELLEM

La différence majeure entre ces deux versions (consultable ici dans son format actuel et  dans son format originel)?

La suppression d’une stupéfiante information : celle relative à « l’avertissement » transmis –VENDREDI MATIN, au moment même de l’exercice de simulation d’un attentat multisites par fusillade– auprès des « officiels » en charge de la « sécurité » de la communauté juive.

Suite à la propagation fulgurante de cet élément d’information sur les réseaux sociaux tout au long du weekend, JSS a tenté de rétropédaler en prétendant hier (après s’être plaint de « l’islamiste » Panamza) avoir été mal retranscrit par la journaliste israélienne.

Même volonté chez les dirigeants de la communauté juive d’éteindre l’incendie suscitée par la bévue de JSS : les extrémistes Roger Cukierman et Sammy Ghozlan ont chacun insisté auprès du Times of Israel pour affirmer ne pas du tout avoir été informés précisément des attentats survenus vendredi soir, au début du shabbat.

Source : Panamza

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

*