Le gauchisme de parade.

Marche mondiale contre Monsanto, Ou les limites conceptuelles du gauchisme de parade.

Le 21 mai 2016 avait lieu à Paris la 4ème Marche mondiale contre Monsanto, sacrée « multinationale de l’empoisonnement » par les activistes gauchistes, toujours aussi peu enclins au débat démocratique.

Un combat pour la santé mondiale noble mais pas tout à fait démocratique, puisque seuls les gauchistes bien-pensants y sont admis. D’ailleurs, quand notre reporter les interroge sur le dogme européiste, qui autorise les multinationales à faire la loi dans l’Union européenne, les arguments se délitent et les militants se dérobent. Quand ils ne deviennent pas agressifs contre Vincent Lapierre, qui pose pourtant des questions légitimes. La preuve en images.

Source : egalite et reconciliation

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

*