Vos comptes bancaires vont vous coûter de plus en plus cher.

 

La quasi-totalité des banques facturent désormais des frais de « tenue de compte », mettant fin à la gratuité longtemps revendiquée en France

 

Longtemps la norme en France, la gratuité des comptes bancaires devient de plus en plus rare avec la généralisation des frais de tenue de compte, que deux grands réseaux nationaux, BNP Paribas et Société Générale, prévoient de facturer à leurs clients dès 2016.

BNP Paribas est en train d’annoncer par courrier à ses 6,9 millions de clients la mise en place de frais de tenue de compte de 2,50 euros par mois à partir du 1er janvier, une prestation que la banque était l’une des rares à ne pas facturer jusqu’à maintenant, comme l’a révélé le Parisien dimanche.

Pour sa part, Société Générale avait averti ses clients fin 2014 de l’entrée en vigueur en 2016 d’une facturation de 2 euros par mois pour la tenue de compte.

Des frais injustifiés

 

« Plus de 80% des banques facturent aujourd’hui des frais de tenue de compte », indique un banquier.

« Cela fait un moment qu’on dénonce ce phénomène. Les banques essaient de faire passer les frais bancaires là où elles le peuvent, sur des opérations qui passent sous le radar comme les frais de tenue de compte », estime Mathieu Escot, responsable des études à l’UFC-Que Choisir.

Chez BNP Paribas, on indique que « ces frais correspondent à la comptabilisation des paiements et encaissements, à la surveillance des comptes, à la sécurisation des opérations et à la protection de données personnelles » mais aussi à la mise en place de nouveaux services.

Source modifiée du Sudouest

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

*