sauvegarder la base de données.

Changer l’hébergement de votre blog WordPress.

Vous avez pu en être témoin sur twitter, j’ai lourdement râlé contre OVH, car le site nowtech.tv était trop souvent down.

Comme je l’ai expliqué, même si je ne suis pas une experte WordPress, je fais en sorte d’optimiser le blog au maximum et le manque de réactivité et d’intérêt d’OVH face à notre problème, nous a fait reconsidérer l’hébergement du blog.
Suite à vos nombreux conseils et suggestions comme Online.fr et Planethoster.net, nous avons opté pour Euro WH que vous nous avez conseillé et qui nous a proposé une offre d’essai afin de tester leurs services. Je tiens d’ailleurs à remercier le community manager d’Euro WH sur twitter qui a fait son possible pour me renseigner avec une réactivité impressionnante !

Avec cette offre, il me fallait migrer l’hébergement d’un site déjà en ligne sans perturber sa disponibilité, autant vous dire que c’était une première pour moi ! J’ai donc cherché des renseignements, vous trouverez les liens que j’ai utilisé en haut de cet article. Cependant dans les deux articles ci-dessus il manquait une étape primordiale : tester son site présent sur le nouvel hébergement avant de faire pointer le nom de domaine sur celui-ci.

Pour ceux que ça intéresse voici les étapes par lesquelles je suis passée :

  1. Rapatrier les fichiers du blog
  2. Sauvegarder la base de données
  3. Importer la base de données
  4. Transférer les fichiers du site
  5. Gérer les DNS du nom de domaine
  6. Créer un sous domaine
  7. Tester le site
  8. Rechanger le fichier de zone
  9. Vérification

Maintenant je vais détailler ces étapes, comme moi je l’ai vécu, c’est à dire en y connaissant pas grand chose.

Attention les détails peuvent varier selon vos prestataires.

Rapatrier les fichiers du blog et sauvegarder la base de données de l’ancien hébergeur

Ces deux premières procédures sont les plus simples et normalement vous les maîtrisez.
La première se gère via un client FTP (comme FileZilla) et vous permet de transférer/télécharger les fichiers sur votre hébergement. Donc si vous avez installé WordPress sans assistant, vous connaissez la manipulation, le but est de télécharger votre site entier afin de le sauvegarder dans un dossier sur votre bureau.
Pour la seconde, WordPress nécessite de faire des backups de la base de données régulièrement, et notamment à chaque mise à jour du CMS. Et comme la base de donnée est le contenu que vous créez sur votre blog, autant vous dire que c’est le plus important !
phpMyAdmin Exporter une base de données
Rendez vous sur l’interface phpMyAdmin via cPanel et cliquez sur le nom de votre base de données.
Dans le menu en haut à droite, cliquez sur « Exporter » et sélectionnez les options suivantes :

  • Méthode d’exportation : « Personnalisée – afficher toutes les options possibles »
  • Table(s) : « Tout sélectionner »
  • Options de création d’objets : « Ajouter un énoncé DROP TABLE / VIEW / PROCEDURE / FUNCTION / EVENT »

phpMyAdmin Exporter une base de données
Une fois ces options choisies, vous pouvez exporter et un fichier .sql sera téléchargé.

Transférer les fichiers et importer la base de donnée chez le nouvel hébergeur

Les deux étapes suivantes sont très similaires aux précédentes car maintenant que vous avez récupérer votre site WordPress et son contenu (la base de données), il faut maintenant tout transférer sur le nouvel hébergement.
Rendez vous sur l’interface cPanel de votre nouvel hébergeur afin de créer une nouvelle base de données et un nouvel utilisateur qui a tous les droits sur celle-ci. Accédez ensuite à l’interface phpMyAdmin afin d’importer dans la base de données, le fichier .sql que vous avez téléchargé auparavant.
Maintenant que la base de données est créée et en place, il faut modifier le fichier wp-config.php présent dans le dossier que vous avez sauvegardé sur votre bureau, et remplacer ses valeurs par celles de votre nouvelle base de données que vous venez de créer.
Fichier WordPress wp-config
Enfin il faut vous connecter à votre nouvel hébergement via votre client FTP pour transférer le dossier de votre site, sur l’hébergement. Attention vous ne pourrez pas utiliser le host mentionné dans l’email de votre hébergeur car votre nom de domaine et votre hébergement ne sont pas encore liés. Pour ma part Euro WH m’a fourni un host générique qui m’a permis de faire le transfert.

Gérer les DNS du nom de domaine

Une fois les fichiers et la base de données installés sur le nouvel hébergeur, il faut vérifier que tout marche avant de faire pointer le nom de domaine vers le nouvel hébergement. Pour cela j’ai choisi de créer un sous-domaine pour pouvoir le vérifier en ligne en situation réelle.

Cependant en discutant avec Euro WH sur twitter, je me suis aperçue que le nom de domaine acheté chez Gandi était géré par OVH car on utilisait les DNS d’OVH.
La première opération était donc de ne plus être dépendant d’OVH, en remettant les DNS de Gandi et « reconnecter » l’hébergement OVH en modifiant le fichier de zone toujours chez Gandi.
L’opération se fait en se connectant à votre compte Gandi : sélectionnez le nom de domaine à gérer puis à droite, dans l’encart « Serveurs de nom », cliquez sur « Modifier les serveurs DNS ». Ici tout simplement vous aurez un bouton « Utiliser les serveurs Gandi » afin de réinitialiser les champs DNS et avoir ceux par défaut.
Une fois cette étape effectuée il faut de nouveau connecter l’hébergement actuel OVH au nom de domaine pour éviter que le site soit down.
Fichier de zone Gandi
Pour cela il faut retourner sur la gestion de votre nom de domaine et en bas à droite une nouvelle rubrique est apparue, appelée « Fichier de zone ». Il faut « éditer la zone » ou « créer une copie » si le fichier de zone n’est pas modifiable.
Je vous conseille de consulter la page d’aide sur le Fichier de zone Gandi, car tout y est expliqué. Le but ici, est de changer l’adresse IP associée à votre premier « @ » de Type A car cela correspond à l’hébergement, et y mettre l’adresse IP de l’hébergement voulu, ici OVH pour l’instant. L’information de l’adresse IP est présente dans le mail avec les informations sur le FTP de votre hébergeur. Attention, à la fin de cette étape il ne faut pas oublier « d’activer la version ».
DNS Gandi Fichier de zone
Maintenant le site est toujours hébergé chez OVH, mais le nom de domaine est bien géré par Gandi, ce qui facilitera le changement d’hébergeur à la fin.
Je remercie à l’occasion Cédric Bonnet de GeekInc qui a eu la gentillesse de m’expliquer la démarche à suivre concernant les DNS dans ce cas bien précis.

Créer un sous-domaine

À cette étape, afin de vérifier que le transfert de fichiers s’est bien passé sur le nouvel hébergeur et que la base de données et bien connectée à votre blog, il faut vérifier tout ça en crééant un sous-domaine afin de consulter le blog (sur le nouvel hébergeur) en ligne.
Rendez vous dans l’interface cPanel de votre nouvel hébergeur et sélectionnez « Sous-domaines ». Un champ libre est à compléter avec le préfixe de votre sous-domaine.
Exemple : si je souhaite avoir new.votreblog.com, je rentre « new » dans ce champ.
Il ne faut pas oublier de définir le répertoire vers lequel le sous-domaine pointe, dans ce cas ça sera la racine de votre hébergement www/ ou public_html/… selon votre prestataire.
Une fois cette étape réalisée il faut ajouter ce sous-domaine dans le Fichier de zone déjà modifié précédemment avec comme info :

  • Nom : new
  • Type : A (dans mon cas c’était un type A mais ça peut être un CNAME)
  • Valeur : IP du nouvel hébergeur (à retrouver dans l’email de l’hébergeur)

Une fois les DNS propagés, votre site (sur l’ancien hébergeur) est toujours consultable, et vous avez accès à votre sous-domaine qui pointe vers le nouvel hébergeur afin de tester votre installation.
Vous pouvez tester la propagation des DNS via www.whatsmydns.net.
Point important : n’oubliez pas de modifier dans la base de donnée de votre nouvel hébergeur l’URL de votre blog :

  • Cliquez sur la table bdd_options
  • Editez le champ 1 « siteurl »
  • Remplacer l’url par celle de votre sous-domaine http://new.votreblog.com

Permaliens WordPress
Normalement votre blog fonctionne bien sur votre sous-domaine, cependant si des pages 404 apparaissent quand vous accédez à un article ou à une catégorie, je vous conseille de réenregistrer les permaliens depuis votre administration WordPress juste en cliquant sur « Enregistrer les modifications » même si rien n’a été modifié.

Le nouvel hébergement

Une fois le site débuggé, il faut déclarer au nom de domaine de pointer vers le nouvel hébergement, et vous l’aurez compris, ça passe une fois de plus par la modification du Fichier de zone. Il faut tout simplement remplacer l’IP de votre premier « @ » (IP de l’ancien hébergeur) par l’IP présente dans le champ de votre sous-domaine qui est celle de votre nouvel hébergeur.

Pour nowtech.tv, le changement d’hégergement s’est effectué ce week-end, afin que pour les annonces de la rentrée, le site soit complètement opérationnel !

Jérôme et moi vous remercions pour tous les conseils donnés sur twitter qui ont été d’une grande aide.

Source : nowtech

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

*