les TGV ont mis près de huit heures pour rallier Paris vendredi soir

En raison d’un « accident voyageur » sur la ligne Bordeaux-Paris, trois TGV ont accusé des retards allant de 3h30 à 4h

Les passagers qui ont pris le train depuis Bordeaux jusqu’à Paris vendredi n’ont rallié la capitale que tard dans la nuit. Un « accident de voyageur », probablement un suicide,  s’est produit à Ruffec avec un train de marchandises. Le TGV n°8448 Bordeaux – Paris, parti à 20h28 s’est alors retrouvé bloqué en gare d’Angoûleme.

A l’arrêt pour une durée indéterminée « pouvant aller de 1h30 à 3 heures », le train est finalement reparti après 1h40. A cet instant, l’heure d’arrivée prévue en gare de Paris Montparnasse est de 1h45 du matin.

Une nouvelle annonce intervient toutefois à Poitiers. A cause du retard accumulé, il est trop tard pour emprunter la ligne TGV Tours – Paris qui est fermée. En effet, des travaux sont programmés avant la reprise de la circulation des trains prévue le lendemain matin. La SNCF est obligée de dévier la rame par l’ancienne ligne : Saint-Pierre des Corps – Blois – Orléans Les Aubrais – Massy-Palaiseau – Montparnasse.

Après un arrêt de dix minutes à Massy TGV, le train repart dans l’autre sens vers Montparnasse. Les voyageurs sont finalement arrivés à destination à 4h25 en gare, après huit heures de trajet. La SNCF a pris des dispositions pour les passagers retardés : distribution de collations en voiture restaurant, mais aussi de bons de taxi de 20 € à Montparnasse puisque le métro était fermé.

Outre le TGV n°8448, deux autres trains ont aussi été impacté vendredi soir. Parti de Bordeaux à 19h28, le TGV n°8444 a accusé un retard de quatre heures à son arrivée. Le train de 20h18 (composé des TGV n°8518 et 7914) est le troisième a avoir été concerné. Il a enregistré 3h30 de retard selon les informations délivrées par la SNCF.

Source : Sudouest

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

*