Nouvelle arme de recolonisation de l’Afrique

En Juillet 2014, Paris crée une fondation avec pour but de barrer la route a la chine en Afrique. Parmi les fondateurs, l’ex-ministre français des Affaires étrangères Hubert Védrine, le banquier d’affaires franco-béninois Lionel Zinsou aujourd’hui premier ministre du Benin et le dirigeant de l’assureur Prudential, Tidjane Thiam.

La France doit lutter contre la concurrence chinoise en Afrique qui en 2010 deviendra officiellement le premier partenaire économique du continent. C’est ainsi que sera mis sur pieds une plate-forme dénommée ‘’Tournons la page’’ pour l’alternance politique par la rue en Afrique, une sorte de coups d’états par la rue sous l’impulsion des puissances occidentales ,d’où l’initiative il y a deux jours du ministre Russe des affaires étrangères qui va proposer à l’ONU d’isoler tous les pays où un coup d’état a eu lieu. Selon lui, « certains pays » sont parfois tentés de déstabiliser un régime qui leur déplaît avant d’évoquer des « troubles de masse » dans le pays concerné.

Le professeur Moussa Zaki, qui animait la semaine dernière la première partie d’une conférence sur ‘’ La gestion de l’exploitation minière en Afrique’‘ tenait les propos suivants

2 ans de pétrole ont rapporté davantage que 40 ans d’uranium…Si les matières premières étaient payées à leur juste valeur, le Niger n’aurait pas besoin de l’aide au développement de la France

Source : Afrique Média

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

*