Finir le mois dans la société française n’est pas une mince affaire.

Il faut savoir arriver au bureau en laissant ses opinions politiques et religieuses au vestiaire. Il faut constamment sourire, être en forme et faire preuve de dynamisme. En allumant l’ordinateur et en serrant la main des petits chefs de rang de la société moderne, il faut que cette étincelle de la joie et de la passion du premier jour transparaisse. Pendant les pauses café et déjeuner, il faudra cacher ses intentions de départ pour un meilleur salaire, et nuancer ses propos sur « l’autre suceur » de voisin d’open space. Par ailleurs, tout ce qui sera dit sur sa vie privée sera répété, transformé et reviendra tôt ou tard tel un boomerang en pleine figure « T’as vu, il a des problèmes avec sa femme, elle l’a fait cocu. C’est moche ! ». Dans ce cas, il faudra tout de même faire silence et passer sa rage sur les touches du clavier de ce PC bon marché. Lors des réunions, il faut prendre la parole mais pas trop. Arrondir les angles mais faire preuve de caractère, car il faut sortir les dents pour évoluer dans l’entreprise. Le meilleur moyen est d’envoyer un mail en copie à toute l’équipe quand le voisin fait une erreur.

En tout cas résistez chers amis, car derrière il y a pire comme prison mentale et sociale. Pôle Emploi pendant 24 mois, puis le RSA, et là fini les crédits chez Darty, les vacances sur la Costa Brava et les dîners chez Léon.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

*