le bras de fer continue avec la viande de porc

Après les prix du lait, puis ceux de la viande bovine, agriculteurs et industriels s’affrontent sur le prix de la viande de porc

Nouveau rebondissement dans la crise de la filière porcine : aucune cotation n’a eu lieu lundi au marché du porc breton (MPB), où s’établit le prix de référence national, en raison de l’absence des deux plus gros acheteurs, qui jugent le prix actuel trop élevé.

Source : Sudouest

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

*