Selon l’ONU.

Il n’y a pas de crise humanitaire au Venezuela.

a déclaré Alfredo de Zayas, nommé par l’ONU en 2012 comme expert indépendant pour son expérience en matière de droits humains et de promotion de la démocratie, et qui vient de passer une semaine à Caracas pour y interviewer des représentants du gouvernement, des ONGs, des député(e)s constituant(e)s, des partis chavistes et des partis de l’opposition.

Alfredo de Zayas

Avant de poursuivre son voyage pour Quito, le fonctionnaire a été interrogé par la presse: « Selon vous, existe-t-il une crise humanitaire au Venezuela ? », à quoi il a répondu : « Je suis d’accord avec la FAO (Organisation pour l’Alimentation et l’Agriculture, organisme de l’ONU) ainsi que la CEPAL (Commission Économique et sociale pour l’Amérique Latine, organisme de l’ONU) pour dire qu’il n’y a pas de crise humanitaire au Venezuela, bien que dans certains secteurs il y a des pénuries, des problèmes d’approvisionnement, des retards de distribution, etc. L’important est de connaître les causes et de prendre des mesures contre la contrebande, les monopoles, l’accaparement, la corruption, la manipulation de la monnaie et les dislocations de l’économie par une guerre économique et financière qui comprend des sanctions et des pressions. Il faut une solidarité internationale. Le bruit médiatique est d’ordre histrionique et ne résout pas les problèmes. Avec la bonne volonté et le dialogue, les droits humains peuvent être protégés et renforcés: je ferai des recommandations constructives en temps opportun. Je soumettrai mon rapport au Conseil des Droits Humains des Nations Unies en mars 2018.  »

Lundi, le chancelier de la République Jorge Arreaza a également rencontré l’expert au terme de sa visite au Venezuela qui vise à établir de meilleures relations entre le pays et l’ONU. Le but de la visite était de recueillir des informations sur la coopération commerciale régionale, la gouvernance, la protection sociale et la situation des droits humains.

Source : Venezuela infos

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

*