un « terroriste » encore connu et fiché par les services secrets (comme pour les précédentes attaques), ayant séjourné en Syrie. L’Espagne aurait en outre alerté la France.
- dans se wagon se trouvent deux militaires américains… et un Britannique… on apprend que 2 jeunes militaires sont intervenus pour le maîtriser, puis ils sont 3 américains, puis 5 ou 6 personnes dont le Britannique… Bref on ne sait plus…
- Selon une version qui circule à la télé, en entendant des bruits métalliques (!) provenant des toilettes où se serait enfermé le terroriste, un Français (James Bond ?) se poste à la sortie des toilettes et parvient à le désarmer quand il sort… et c’est là que les « soldats » américains interviennent et tout ce beau monde parvient à neutraliser le grand méchant… Mais le Français tient, lui, à rester anonyme (même pas de décoration, ni de mention anonyme dans la plupart des médias)…
- pratiquement aucun témoins directs, pas d’autres passagers dans le wagon
- les Américains n’étaient pas assis dans la bonne voiture, ils devaient se trouver dans un autre wagon… Mais soit-disant qu’ils ont changé de wagon parce que « le wifi était mauvais » !
- le vilain « terroriste » est armée d’une kalachnikov, il commence à faire feu, mais elle s’enraye (pas facile, parait-il, d’enrayer une kalachnikov)… mais il blesse un des américains qui lui fonce dessus avec un cutter… heu ? C’est quoi sa formation syrienne ? La kalachnikov d’un main, un cutteur dans l’autre ?
- le terroriste, d’après son avocate, nie les fait : il serait monté à bord du train avec une arme non chargée et non fonctionnelle, pour braquer des passagers et leur sous-tirer de l’argent, mais nullement pour tuer ou blesser. Il n’aurait même pas tiré un coup de feu que les Américains lui seraient tombés dessus… Drôle de défense pour un terroriste.
- avant même que l’enquête ait pu permettre d’élucider les faits, Hollande se précipite pour distribuer des médailles en chocolat…
- maintenant on apprend que la vidéo est d’abord diffusée par un ami de Fourest… puis, selon un journaliste belge, les Américains filaient le terroriste avant même qu’il monte dans le train…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

*