Cinq lycéens sanctionnés

Ces élèves du lycée Cordouan à Royan ont été sanctionnés pour avoir fait ce geste sur une photo de classe

Dans nombre de lycées, c’est devenu une tradition. En marge de la très officielle photo de classe, on autorise les élèves à se lâcher sur une photo plus « fun ». Au lycée général Cordouan de Royan, toutefois, Patrick Rennesson n’a pas ri, mais alors pas du tout, lorsqu’il a découvert la photo décalée de l’une des classes de terminale. Le proviseur n’a pas goûté la « quenelle » que se sont amusés à reproduire cinq élèves. Au point, déjà, d’interdire la reproduction de ladite photo et sa distribution aux élèves et, surtout, de convoquer les cinq intéressés devant un conseil de discipline.

La communauté juive gouverne la France?

les 14 membres du conseil de discipline du lycée Cordouan ont exclu de huit jours que les cinq élèves entrée en vigueur mardi dernier.

Le père en colère

Il y a bien eu, quelque temps avant la photo de classe incriminée, l’épisode de cette affiche « Je suis Charlie », restée dans une salle de classe et arrachée par une main anonyme.

« Mon fils n’est pas antisémite », tranche le père de l’un des cinq élèves exclus. Un père furieux contre… le traitement de l' »affaire » par le lycée Cordouan. Un traitement » lamentable, inacceptable ».

Le père en colère ouvre le débat sur la signification à donner à ce geste relié automatiquement à Dieudonné. « En y voyant un geste antisémite, à mon sens, on est à côté du sujet, surtout à Royan. En sanctionnant des jeunes pour un geste qui reste, quoi qu’on en dise, un geste de contestation, on a faux sur toute la ligne. Très honnêtement, voir quelqu’un faire une quenelle, ça ne me choque pas. »

Consigne du CRIF

Lui, aurait préféré que les membres du conseil de discipline prennent « un peu de distance » vis-à-vis du geste et l’image qu’il véhicule autant qu’à l’égard d’une  consigne du CRIJF qui ordonnerait la plus grande sévérité envers les auteurs d’un tel geste. Consigne dont le ministère de l’Éducation nationale réfute l’existence.

Source modifiée du Sudouest

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

*