la version officielle contredite.

Le témoin-clé contredit la version officielle.

Le témoignage du serveur qui a vu le conducteur du véhicule contenant des bonbonnes de gaz ne fait aucune mention de la présence de femmes à ses côtés.

Jeudi soir, Bernard Cazeneuve, ministre de l’Intérieur particulièrement zélé envers le CRIF, s’est félicité de l’arrestation de trois femmes présentées comme les co-autrices de l’attentat prétendument déjoué à Paris, dans la nuit de dimanche à lundi.

Même fanfaronnade, aujourd’hui, de la part de François Hollande.

Feux de warning allumés et dépourvue de toute plaque d’immatriculation, la voiture suspecte avait été retrouvée au niveau du 43, rue de la bûcherie, dans une voie où le stationnement est interdit.

Dans l’émission C dans l’air, Alain Bauer, franc-maçon lié au Mossad (et qui était accompagné à sa gauche d’un syndicaliste policier lui-même proche des réseaux sionistes) a salué l’acte « citoyen » de l’homme qui a alerté la police.

Serveur dans le bar-restaurant Le Petit Pont (tenu par Christophe Salabert), Stéphane a relaté son témoignage à BFM TV et Europe 1.

bfmtvstephane

Ce qu’il faut retenir de ses deux interviews : selon lui, la voiture s’est garée vers 2h30 et la police, sollicitée à trois reprises, n’est intervenue que vers 7h30. Le serveur indique également n’avoir vu qu’un seul « homme » quitter le véhicule mal garé, feux allumés et une bonbonne de gaz en évidence sur le siège arrière.

Problème : selon Franceinfo et Le Figaro, des femmes étaient dans le véhicule et auraient même tenté d’y allumer le feu.

À noter : Jean-Christophe Décugis, journaliste police-justice d’I Télé que l’auteur de ces lignes a personnellement observé dans son rapport mensonger avec les faits, a fait savoir cet après-midi (selon ses sources policières) que la voiture se serait garée à 3h20 et que les femmes interpellées hier auraient tenté d’y mettre le feu.

Détail à souligner : Florence Berthout, maire LR du Vème arrondissement où fut retrouvé le véhicule, a fait savoir qu’un carnet de note « en arabe » aurait été découvert.

lettre1_exclu_0

Particularité singulière de l’élue locale : son intime proximité avec le CRIF et sa collaboration parallèle avec RCJ, radio de la communauté juive radicalement engagée en faveur d’Israël et dans laquelle sévit un certain Frédéric Haziza.

Source : Panamza

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

*