C’est de la terreur fabriquée?

Avec l’état d’urgence décrété, on peut s’attendre à ce que toutes les procédures politiques, habituelles en période de calme, soient temporairement mises en attente.

Les élections régionales par exemple qui devaient avoir lieu dans un mois et qui risquaient de donner du pouvoir au FN.

Il faut peut être voir cela comme une sorte de putsch. Un gouvernement de crise constitué de représentants soit disant représentatifs du spectre politique français, qui prend le contrôle de manière légale mais non démocratique.

Dictature sous couvert de protection des populations?

L’expérience maghrébine ou africaine en général montre que l’on sait quand on entre en état d’urgence mais jamais quand on en sort ! En d’autres termes, l’Algérie y est restée quasiment 30 ans ! C’est un genre de Patriot Act à la française avec très peu de possibilités de se défendre face à l’état surpuissant. Les explications ci-dessous démontrent que la société se transforme en dictature sous couvert de protection des populations…..

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

*