l’énigmatique assaut de Saint-Denis

Le rapport de la police judiciaire, pointe les « zones d’ombre autour de l’assaut du RAID »

Le rapport de la direction centrale de la police judiciaire est succinct pour un assaut qui a duré plusieurs heures. Trois pages seulement. La lecture de cette note « ajoute à la confusion d’un assaut qui n’en manquait déjà pas »

Une seule arme retrouvée

Sur place, d’après les informations du quotidien du soir, une seule arme aurait été découverte dans la cache, où se trouvait Abdelhamid Abbaoud, organisateur présumé des attentats du 13 novembre, sa cousine Hasna Aït Boulahcen et un autre individu toujours pas identifié.

La femme, qui au début de l’assaut avait été annoncée comme kamikaze, aurait demandé à « sortir ».

Source modifiée du Sudouest

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

*