terrorisme d’Etat à un mois des élections?

Etat d’urgence et fermeture des frontières. Le PS va t’il annuler les élections régionales?

Le terrorisme étatique comme étape supérieur de la crise du capital. Étouffé la crise via le terrorisme permanent et les flux migratoire massif.
Le terrorisme et l’émotion (peur/colère) qu’il engendre est beaucoup trop utile au Grand Capital pour s’arrêter. Francis Cousin

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

*