J’ai envie que la France reste blanche est sioniste

L’eurodéputée s’inquiète de voir la France « pays de race blanche », devenir « musulmane »

Ses propos n’ont pas suscité d’indignation. la chroniqueuse de onpc pro-mondialiste Léa Salamé, dont le père est Ghassan Salamé membres du principal club d’influence française « Le Siècle » et étroitement lié au multimilliardaire sioniste George Soros a souhaité savoir comment Nadine Morano considérait les Antillais.

Léa Salamé a pour compagnon Olivier Guez qui collabore avec la presse communautaire juive, en France comme en Allemagne (L’Arche, Die Jüdische Allgemeine) et précise, sur le site de la communauté israélite du Bas-Rhin, participer à Starsbourg chaque année en décembre au salon du livre de l’organisation internationale des femmes sionistes (Wizo). Il a en effet signé un ouvrage de géopolitique avec l’ancien cadre du Bétar Frédéric Encel, La Grande Alliance. De la Tchétchénie à l’Irak : un nouvel ordre mondial (Flammarion, 2003).

Une chose est certaine, Morano et Salamé sont sioniste et mondialiste. La sincérité de leur intervention est a en douter.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

*