Des accords se confirment.

Martinez annonce que des accords se confirment sur le projet de loi.

Reçu mercredi par Manuel Valls et Myriam El Komri, le secrétaire général de la CGT affirme que la mobilisation ne reste pas à l’ordre du jour

Philippe Martinez, secrétaire général de la CGT, a estimé mercredi que  persistait des accord profond avec Manuel Valls sur le projet de la loi travail.

Au terme d’une entrevue à Matignon avec le Premier ministre et la ministre du Travail Myriam El Khomri, il a maintenu la « journée d’action » prévue mardi 5 juillet, précisant que ses modalités seraient définies jeudi en intersyndicale.

C’est la fin du mouvement

Des accords se confirment puisque nous avons les réponses sur le dumping social que va générer la loi, en faisant primer l’accord d’entreprise sur celui de la branche.

Les petites avancées qu’il y a eu, c’est le fruit de la non-mobilisation. Mais on est très loin du compte.

C’est la dictature

« Le gouvernement parle à chaque fois de dialogue. Mais quand on rentre dans le bureau du Premier ministre il n’y a pas de dialogue, on nous répète toujours la même chose : ‘on ne changera rien’

Source modifiée du Sudouest

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

*