Suppression de 2 900 postes chez Air France

La situation a brutalement dégénéré à Air France lundi avec l’agression du DRH, après la confirmation de la suppression de 2 900 postes.

Les dirigeants d’Air France ont dû être évacués en toute hâte du siège social de l’entreprise lundi matin, suite à l’intrusion dans le bâtiment de centaines de manifestants en colère. Dans la foule, le DRH Xavier Broseta et le directeur Pierre Plissionnier ont été violemment bousculés, insultés, et leur chemise a été arrachée. Ils ont du quitter les lieux torse nu, en escaladant les grilles de l’enceinte de la société.

Pierre Plissonnier prend la fuite face à la foule en colère. Les membres du régime français (Hollande, Valls…) vont ils connaitre le même sort?

Pierre Plissonnier

Le régime français hors jeu

Air France est une entreprise privée a répondu Alain Vidalies (secrétaire d’Etat aux transports) aux pilotes qui réclament l’intervention du gouvernement.

Alain Vidalies

Les suppressions de postes se feront d’abord par des plans de départs forcés.

si jamais on n’y arrive pas, ça pourrait mener à des licenciements secs (Jean-Pierre Bernasse)

Air France réduira en outre en 2016 ses fréquences sur 22 lignes et six autres deviendront plus saisonnières. En 2017, la compagnie fermera cinq lignes, en Inde et en Asie du Sud-Est. Elle prévoit aussi l’annulation de commandes de Boeing 787.

Source modifiée du Sudouest

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

*