Scooter en panne, François Hollande fait raccompagner Julie Gayet en hélicoptère

C’est un spectacle un peu surprenant auquel ont assisté les résidents d’une petite impasse dans le XIème arrondissement, à quelques encablures du Cimetière du Père-Lachaise, lorsqu’un hélicoptère de la Sécurité Civile, reconnaissable à ses couleurs jaune et rouge, s’est posé sur le carrefour du boulevard et qu’une jeune femme, bien connue maintenant, en est descendue.

image

Julie Gayet, la girl sous escorte

Julie Gayet, qui habite habituellement dans une petite rue sans issue du XIème arrondissement, généralement plutôt discrète lors de ses déplacements, a, cette fois-ci, fait se déplacer tout le quartier du Père-Lachaise, lorsque son hélicoptère s’est posé au carrefour et qu’elle en est descendue. Il semble, d’après certaines sources bien informées, que la jeune femme aurait dû être raccompagnée par François Hollande, en scooter de l’Élysée, mais que ce dernier est tombé en panne inopinément. Ni une, ni deux, le président a alors demandé à ce qu’un hélicoptère de la Sécurité Civile, les seuls autorisés à survoler et à se poser dans les rues de Paris, soit mis à sa disposition et emmène la jeune femme vers son domicile où elle devait récupérer un livre auquel elle tenait beaucoup, avant de revenir, par le même chemin des airs, vers l’Élysée où tout le monde sait maintenant qu’elle a élu domicile. L’atterrissage de l’hélicoptère a provoqué de nombreux embouteillages dans le quartier ainsi que la colère de ses habitants. Madame Morizet, qui loge à quelques pas de là, s’est offusquée d’apprendre que la «nouvelle maîtresse présidentielle», plutôt que de prendre un moyen de transport courant, se faisait transporter en hélicoptère pour éviter les bouchons et les ralentissements de la capitale. «On nous avait promis un président normal, se plaint-elle, mais au final, il est pareil que l’autre. Quand il s’agit de profiter de l’argent des contribuables, ils sont tous pareils». Un comité de quartier vient déjà de se réunir pour interdire à l’avenir ce genre de survol personnel et rétablir le calme, surtout dans les environs d’un cimetière connu et fréquenté par les touristes.

Interrogée, la Sécurité Civile n’a pas souhaité s’étendre sur le sujet ni même indiquer quel était le titre du livre que Julie Gayet était venu chercher. Certains parlent de l’ouvrage de Éric Zemmour mais ces rumeurs ne sont pas confirmées. Et comme les espions de Nicolas Sarkozy à l’Élysée ont été éloignés, il est à craindre que nous ne le sachions jamais.

Source : Radio Cockpit

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

*