Des inspectrices trés excitées

Une partouze entre des policières et des militaires dans un commissariat en pleine alerte terroriste

Une « partouze » aurait eu lieu il y a moins d’un mois dans un commissariat de Ganshoren, commune de l’agglomération au Nord-Ouest de Bruxelles, alors que la capitale belge était placée au niveau 4 d’alerte terroriste djihadiste.
Huit militaires et deux policières auraient participé à ces réjouissances de la chair. Un officier de police aurait surpris les ébats de groupe.
Selon des policiers du commissariat, les inspectrices mises en cause étaient particulièrement excitées à l’idée de recevoir ces beaux militaires.
Un étage du bâtiment avait été transformé en dortoir pour accueillir vingt chasseurs ardennais qui font partie d’une unité de l’armée belge.

Source : zinfo974

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

*