Croissance en baisse

Ca ne va pas pour Hollande, en une semaine, il a enregistré une forte hausse du chômage et une baisse de la croissance.

François Hollande tient-il l’alignement de planètes derrière lequel il court depuis 2012 ? Une certitude, plusieurs indicateurs sont passés au rouge.

Et si François Hollande avait dit faux ? Que la France « va mieux » comme il l’a affirmé le 14 avril, sur France 2, lors de sa dernière grande émission de télévision, « Dialogues citoyens ». Si beaucoup ont vu dans cette petite phrase une incantation de plus d’un président de la République toujours adepte de la méthode Coué, force est de constater qu’en quelques jours seulement, plusieurs indicateurs sont passés au rouge. Et non des moindres.

Forte hausse du chômage

Le nombre de demandeurs d’emplois, a en effet augmenté, depuis début janvier. Soit la plus forte hausse trimestrielle depuis… 2012.

Croissance à 0%

Pour couronner le tout, la croissance au premier trimestre 2016 n’a pas été important avec 0,5%. Un résultat qui s’explique avant tout par un nette ralentissement de la consommation des ménages.

Hollande impopulaire

Une certitude, si cette reprise ne se confirme pas, elle ne pourra que conforter François Hollande dans l’idée de ne pas se présenter en 2017. Lui qui a fait de l’inversion de la courbe du chômage une condition sine qua non de sa candidature deviendra dès lors contestable à gauche. Sachant, qu’à ce stade, un indicateur reste, lui, dans le rouge : celui de sa popularité chez les Français.

Source modifiée de Jefferson Desport sur Sudouest

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

*