Affaire Tarek Belgacem

Une plainte déposée contre X pour homicide volontaire

le père ne reconnaît pas son écriture. La version retenue par le parquet de Paris est celle issue des auditions des policiers qui ont abattu M. Belgacem. Cette version est contestée par au moins trois témoignages précis et circonstanciés de riverains.

Le papier reliant Tarek Belgacem à l’EI a été « ajouté » pour « camoufler une erreur policière », a de son côté estimé Ahmed Belgacem, le cousin de Tarek.

Source : Panamza

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

*