Le 29 janvier.

sortons Valls de la présidentielle et que chaque bulletin de vote soit une gifle!

i le peuple ne peut pas choisir ses propres candidats – on fait avec ce que le Système nous propose ou nous impose –, il peut au moins éliminer celui qui ne lui plaît pas. C’est ce qui nous reste de liberté, et on va s’en servir. Ça tombe bien, Manuel Valls s’est hissé péniblement en finale de la primaire de gauche le 29 janvier 2017. Citoyens, citoyennes : tous aux urnes !

L’heure est grave !

Depuis le lancement de la campagne autour de la primaire de gauche qui doit désigner le candidat du PS, nous ne pouvions qu’assister impuissants aux convulsions d’un Parti socialiste qui a tellement trahi qu’il ne sait même plus pour qui il fait le tapin.

On croyait le peuple impuissant face aux magouilles de l’oligarchie, dégoûté de la politique politicienne, des combines et des combinazione, c’est mal connaître les Français, qui ont placé Hamon devant Valls au premier tour des éliminatoires. Une primaire pourtant taillée sur mesure pour l’ex-Premier ministre.

Première gifle, les autres arrivent…

Pourquoi appeler à voter Hamon ?

Voter Hamon, c’est le moyen d’écarter définitivement Valls de la présidentielle.

Dimanche 29 janvier 2017 est donc l’occasion unique d’éliminer le candidat impopulaire qui a préféré s’attaquer à l’Internet non aligné, à la Pensée et à l’Humour, plutôt qu’au terrorisme et à l’insécurité. Un candidat qui a juré fidélité au CRIF et à Israël, que ce soit par le politique, le médiatique, le juridique ou le policier.

L’homme par qui le peu qui restait de démocratie en France a été piétiné, en utilisant l’inversion accusatoire classique de ses maîtres et le 49.3.

L’homme qui n’a que le mot « République » à la bouche, mais qui est soumis à tous les groupes de pression qui tiennent fermement le pays : grand patronat du CAC40, lobby pro-sioniste et franc-maçonnerie.

Source modifiee : egalite et reconciliation

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

*