Elues par des moutons?

Naufrage d’une candidate En Marche dans le Finistère.

Sandrine Le Feur, née le 18 mars 1991 à Pléguien, est une agricultrice et femme politique française.

Elle est actuellement députée de la quatrième circonscription du Finistère. Sandrine Le Feur, née le 18 mars 1991, est originaire de Pléguien, dans les Côtes-d’Armor, fille d’un agent GRDF et d’une assistante maternelle. Titulaire d’un BTS agricole ACSE en 2011, où elle évolue, en tant qu’unique femme, dans le bio, elle devient adhérente à la Confédération paysanne. Elle arrête son école d’ingénieurs pour rejoindre l’exploitation agricole avec son compagnon, conseiller municipal à Pleyber-Christ (Finistère). Elle cultive en bio des légumes (choux, carottes, betteraves, pommes de terre…) et élève des animaux (vaches Highlands, moutons, poules, chèvres).

Après avoir développé un concept de ruches (points relais chez des particuliers) en 2012, elle co-fonde en 2013 l’« épicerie locale et collaborative de Pleyber » (Elocop)8. Le magasin de vente directe, ouvert en 2014, regroupe une trentaine de producteurs locaux. En tant que présidente, elle met en place des actions qui valorisent les circuits courts. Le 3 mars 2015, elle donne naissance à un garçon
Début janvier 2017, elle rejoint le comité local d’En marche ! à Morlaix pour soutenir la candidature d’Emmanuel Macron à l’élection présidentielle. Richard Ferrand, secrétaire général de La République en marche !, lui suggère de se présenter aux élections législatives. Investie par le parti LREM en février, elle fait campagne en tant que candidate issue de la société civile dans la circonscription de Morlaix

Depuis le 19 juin 2017 : députée de la quatrième circonscription du Finistère

Source modifiée de wikimonde

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

*