la sioniste connexion.

Le retour de Frédéric Haziza provoque une tempête à LCP, La majorité des journalistes a voté contre, résistance à l’occupant sioniste!

Décidément, cet homme ne déclenche pas l’amour de ses prochains. Remis en selle par une direction forcément sous pression [1], alors qu’il a avoué ses forfaits (agressions sexuelles), le harceleur de La Chaîne Parlementaire revient dans la place, au grand dam de ses collègues.

Imaginez, une motion de défiance a été votée à presque 100% : 25 journalistes sur les 26 ont pétitionné contre sa réintégration. Il y a eu UN vote blanc, ce qui est assez cocasse. Serait-ce Frédéric qui n’a pas osé voter pour ?

En réalité la rédaction complète compte 39 journalistes, et 32 sont membres de la SDJ, ou Société des journalistes, cette association interne qui se porte en quelque sorte garante de la déontologie du travail fourni.

Nous faisons part de notre compassion à l’équipe rédactionnelle de LCP, en espérant que ceux qui ont voté pour éjecter le harceleur ne se retrouveront pas demain au Pôle Emploi pour antisémitisme larvé. On sait jamais, avec les temps qui courent…

Source : E&R

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

*