François Molins nommé par Sarkozie

Hollande reprochait à Sarkozy la nomination de Molins au poste de procureur

Slate relève toutefois une tâche sombre  chez ce héros providentiel de la République. Molins ne parle pas pour ne rien dire lors des ses conférences de presse, c’est à peu près autour de ce thème que brode la propagande d’État censée nous rassurer et nous souder contre « le monstre » de l’EI (la névrose qu’il provoque dans l’opinion présentant l’intérêt pour certains responsables politiques de leur refaire une santé).

Hollande a été élu en mai 2012 : 9 mois pendant lesquels Taubira aurait pu muter Molins, mais qui ne l’a pas fait.

Source modifiée de Alterinfo

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

*