La France élimine les opposants politiques.

La française Aurore Martin extradée par la France en Espagne, et des traffiquants de Cocaïne protégés

Le 28 octobre 2015, Le Foll (porte-parole du régime français) affirmait à propos de l’évasion des deux pilotes français (traffiquants de Cocaïne) que la France n’extrade pas des citoyens français lorsqu’ils sont sur le sol français. Aujourd’hui 30 octobre 2015 livrera une militante pacifique du parti indépendantiste Batasuna, au régime espagnol.

La militante basque Aurore Martin, originaire de Mauléon, poursuivie pour son appartenance au parti indépendantiste Batasuna, sera jugée à Madrid.

Avocats arrêtés

L’ouverture du procès, initialement prévue le 12 janvier dernier, avait été ajournée à la suite de l’arrestation de trois avocates de la défense le matin même de l’audience.

Lors de cette opération, 12 avocats du Pays basque espagnol avaient été placés en garde à vue pour « fraude fiscale » et « collaboration avec ETA », avant d’être remis en liberté.

35 militants poursuivis

35 militants politiques seront jugés lors de ce procès. Parmi eux, en plus d’Aurore Martin, la Française Haizpea Abrisketa. Elles encourent jusqu’à dix ans de prison.

 

Source modifiée du Sudouest

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

*