Gouvernement de l’ombre inquiet.

De plus en plus de sueurs froides en vue pour la collusion Clinton-Wall street.

À moins d’une semaine de l’élection présidentielle américaine, un sondage donnant vainqueur Donald Trump inquiète les marchés. Les principales Bourses européennes ont ouvert en baisse mercredi, dans le sillage des clôtures en repli de Wall Street mardi (-0,7%), puis des Bourses de Tokyo (-1,76%) et de Hong kong (-1,45%) mercredi, craignant une victoire de Donald Trump, synonyme pour eux de grandes incertitudes politique et économique.

« Le risque Trump a refait surface et avec lui un malaise sur la manière dont sera menée la politique aux Etats-Unis », a commenté pour l’agence Bloomberg Chihiro Ohta, un courtier de SMBC Nikko Securities.

Clinton change de script

Hillary Clinton pensait dans les derniers jours développer un message rassembleur après une campagne particulièrement offensive qui a heurté et divisé les Américains. Après l’annonce du FBI sur l’affaire de ses emails, elle a changé de script, revenant aux attaques tous azimuts contre Donald Trump.

Source modifiée : Sudouest

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

*