Abus de cortisone.

Selon Mathieu van der Poel, L’UCI permet l’abus de certains produits.

« Je suis direct » avait il dit à l’émission néerlandaise EenVandaag. Mathieu van der Poel a donné son point de vue sur l’affaire « Froome ».  Le champion néerlandais ne comprend pas vraiment comment peut on faire du vélo à haut niveau si on est malade et l’autorisation des fameuses « AUT » .

« Pour moi, en vérité, c’est juste un test positif. Si vous avez 2.000 nanogrammes de salbutamol par millilitre d’urine au lieu des 1000 nanogrammes admissibles, je ne pense pas qu’il y ait quoi que ce soit à discuter.»

Sur la position de l’UCI, il a aussi été très clair

« Le cyclisme est un sport pour les personnes en bonne santé. L’UCI permet l’abus de certains produits. Si vous dites qu’un produit est interdit, vous ne pouvez pas l’utiliser. Mais si vous dites ensuite que vous pouvez utiliser ce produit jusqu’à un certain seuil, alors vous savez qu’il y a des gens qui vont franchir ce seuil. Et c’est la faute de l’UCI. »

Source : Be celt

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

*