Un palmarès fourni.

Dominique Guénolé est mort comme il a vécu, sur son vélo.

Ce monsieur sympathique, à vrai dire méconnu dans notre région, anonyme parmi les anonymes des fameuses sorties de Léognan. Possédait un passé cycliste avant de venir s’installer en Gironde en 2014. Né le 30 janvier 1949, il avait débuté en cadet à l’U.S. Créteil en 1965. Il va mener de pair une carrière cycliste avec celle d’étudiant, donnant dans un premier temps la priorité aux études, il sera diplômé de la Sorbonne avec une licence de géographie. Son avenir assuré, il va se consacrer plus assidument au cyclisme. Bien qu’il n’ait pas laissé un nom ronflant à la tête d’un palmarès fourni, tout le monde se souvient de lui en région Parisienne. Attaquant né, il ne pouvait se complaire en peloton, il courrait devant, sans son légendaire manque de vitesse terminale, il aurait pu se bâtir un palmarès enviable.

En 1971 dans Paris Egreville il réalise la course pratiquement parfaite, il hérite de la 3e place ne pouvant rien devant le déboulé final du dernier des Guyot (Serge).

En 1972, il arrive de nouveau pour une gagne, celle de Paris Ezy, la reine des classiques amateurs avec Paris-Rouen, là encore il ne peut endiguer les finishs de R.Dard et R.Ovion, il échoue à la 5e place. Bien qu’il ne figure pas à la 1e place des belles classiques Parisiennes, il a laissé son empreinte profonde dans chacune d’elle. Il a cependant, laissé sa trace dans le grand prix Chobillon, une course disputée sur l’autodrome de Montlhéry, par les 20 meilleurs clubs parisiens, par équipe de 6 coureurs chacune. Il reste le seul à ce jour à l’avoir remportée 6 fois, 2 fois en cadet, 2 en junior, 2 en senior, un record pour l’éternité, puisque l’on a plus le droit de courir depuis longtemps sur l’autodrome. Son autre titre de gloire, champion de France master où il s’impose devant l’ex pro Walter Ricci.Durant sa très longue carrière, il a porté les couleurs des clubs suivants :

  • U.S. Créteil 1965 à 1966,
  • U. C. V. M. Boissy St. Leger 1967 à 1969,
  • U. C. Longjumeau La Hutte 1970 à 1974,
  • ASCEV. Villeneuve St. Georges 1975 à 1977,
  • Corbeil Essonnes 1978 à 1994,
  • ASCEV. Villeneuve St. Georges 1995 à 2006,
  • SC. Gretz-Tournon 2007 à 2010
  • ASCEV. Villeneuve St. Georges 2011 à 2014,

avant de venir s’installer en gironde, où il portait les couleurs du club ufolep du Guidon Portesien, comme licencié 2e catégorie. Ce 20 mai 2018 lui qui avait voué une partie de son existence au cyclisme, sa passion d’une vie est venue, insidieuse et sans vergogne lui reprendre, à lui et tous les siens, ce qu’elle avait prêté depuis toujours, le bonheur sur un vélo.

Gérard Descoubès

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

*