Libération invente les ABCD du climat

 

Pas besoin d’avoir fait Polytechnique pour comprendre où Libération et ses commanditaires oligarchiques veulent en venir.

 

Nos chères petites têtes blondes (et brunes) vont se farcir le discours dominant sur le climat, et on imagine d’ici les exposés qui vont fleurir cette année 2015-2016 dans les classes des écoles élémentaires et des collèges.
Avec de beaux dessins d’enfants naïfs (les dessins et les enfants) sur le méchant papa climat qui casse toute l’harmonie du monde et qui crée la méchante pauvreté.

Quel que soit le sujet, la propagande est la même. L’offensive sur la COP21 rappelle évidemment celle sur les ABCD de l’égalité, avec la sexualisation des esprits à la clé. Libération, journal qui se condamne par ses prises de position perdantes sur la durée, s’adresse donc aux enfants, qu’il faut sensibiliser pour sauver la planète. De manière plus générale, la propagande s’adresse à des enfants, et au besoin, les fabrique. C’est pourquoi les lecteurs des médias dominants ont été nécessairement infantilisés, avec des informations qui ne collaient pas entre elles, ou qui s’effondraient dans le temps devant les faits et les informations non trafiquées, tronquées, ou occultées. Il n’est pas besoin qu’elles soient fausses, mais biodégradables. Le « vrai » provisoire tenant lieu de socle d’éducation.

C’est cette information non structurante (qui ne se construit pas sur elle-même) qui sévit dans la presse, et qui explique son naufrage actuel. Sinon, l’information sur le Net aussi perdrait des lecteurs. Ce qui n’est pas le cas. Nos enfants devront avaler encore beaucoup de couleuvres, avant de devenir adultes, et de les recracher.

Source : E&R

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

*