Chute mortelle au phare du Cap-Ferret une corde pourrait « avoir manqué de longueur »

phare du Cap-Ferret

La gendarmerie enquête sur les circonstances du drame qui a coûté la vie à Lilou, 12 ans. Les enquêteurs vont examiner « si l’enfant, mineure, était bien autorisée à effectuer une prestation acrobatique dans ce cadre-là »

Lilou, une fillette de 12 ans a fait une chute mortelle jeudi soir alors qu’elle effectuait un numéro de voltige encordée au phare de Lège-Cap-Ferret dans le cadre des répétitions d’un tournage pour l’émission « Le Monument préféré des Français », diffusée sur France 2 et présentée par Stéphane Bern.

La fillette a chuté sur « l’auvent du porche du phare », a confirmé la sous-préfète d’Arcachon, Dominique Christian ajoutant que la corde de rappel à laquelle elle était suspendue pourrait « avoir manqué de longueur ». 

Aucun commentaire du parquet

« Le Parquet a pris la décision de ne pas procéder à une autopsie et a fait restituer le corps de la fillette à ses parents qui étaient présents sur les lieux au moment du drame », a précisé Mme Christian.

Ils ont été aussitôt pris en charge par une cellule psychologique et n’avaient pas encore été entendus vendredi matin.
Le Parquet de Bordeaux s’est refusé à toute communication sur cette affaire :

« Les circonstances techniques de cet accident restent encore obscures et une enquête de la gendarmerie est en cours pour les préciser ». Une source proche de l’enquête

« Le concours de gendarmes de haute montagne a été sollicité pour une expertise technique du matériel utilisé par la fillette au moment de l’accident et pour un diagnostic sur les conditions de sécurité mises en place à l’occasion de cette manifestation », a indiqué ce vendredi Marie-Madeleine Alliot, procureur de la République de Bordeaux.

La compagnie de voltige acrobatique du père de la victime intervenait à la demande de la société de production MorganeTV, travaillant elle-même pour le compte de la série « Le Monument préféré des Français ».

Peu après le drame, jeudi soir au Cap Ferret© Photo Peyras Annie

Un communiqué de France Televisions

« On était dans les répétitions de l’émission (…) je pense que l’équipe de tournage était en train de travailler sur le type d’images qu’elle pouvait mettre à l’antenne pour le programme final », a expliqué sur France Info la directrice déléguée à l’antenne de France 2, Stéphanie Brémond, sans pouvoir apporter à ce stade de précisions sur ce « drame inimaginable ».

« Ce n’est pas un jeu » mais « une émission avant tout culturelle et patrimoniale, ce n’est pas tellement dans ce type d’émission que se posent des questions de risque » habituellement, a estimé la responsable, soulignant que Morgane était une « grande société de production » avec laquelle France 2 « travaille en toute confiance ».

Outre les circonstances de l’accident, les gendarmes vont examiner « si l’enfant, mineure, était bien autorisée à effectuer une prestation dans ce cadre-là », a indiqué la source proche de l’enquête.

Dans un communiqué, France Télévisions a fait savoir qu’elle avait demandé à la société de production Morgane d' »interrompe le tournage de l’émission dans l’attente de comprendre les circonstances qui ont conduit à ce drame ».
« France Télévisions et l’ensemble des personnels de France 2 s’associent à la douleur de la famille et lui adressent leurs plus sincères condoléances », ajoute la chaîne.

Source : Sudouest

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

*