Micro-trottoir à Paris.

L’État Islamique, qui le soutient, qui le combat?

Afin de mesurer la connaissance de nos concitoyens sur l’État Islamique, « Daech », nous avons emmené une caméra et un micro au Centre Beaubourg à Paris, hier lundi 12 octobre 2015, peu de temps avant la première de notre nouvelle émission en direct, « Guerre & Paix », centrée sur ce thème.

Cela a été l’occasion de constater que, dans le « panel » de personnes que nous avons interrogées sur la question, seule une faible proportion des gens sont véritablement au courant de ce qui se trame et se passe aujourd’hui en Syrie et en Irak, où sévit ce monstre qu’est Daech.

Effectivement, la plupart des personnes que nous avons questionnées font écho à la « version officielle », la « doxa » selon laquelle Bachar al-Assad serait le tortionnaire de son peuple, soutenu à tort par la Russie de Vladimir Poutine qui, sous couvert de combattre Daech, en profiterait pour bombarder les « rebelles modérés » en opposition au régime syrien qui, rappelons-le, fut démocratiquement élu, et est régulièrement plébiscité par la majorité des Syriens.

Bien que les citoyens et citoyennes à qui nous avons parlé entendent que c’est une situation complexe où les conflits d’intérêt s’entrechoquent de façon sanglante, que l’Occident joue une partie selon ses propres intérêts calqués sur les désirs de Washington auquel il est inféodé, il semble que l’incompréhension des gens sur ce sujet brûlant soit liée à la mauvaise qualité des informations qui leur sont distillées par les médias « mainstream », d’où la confusion sur les intentions de Bachar al-Assad et de Vladimir Poutine…

Source : Cercle des Volontaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

*